Les grandes lignes de fond de Bernay-radio.fr…

Faire de la radio et pour nous un choix de fond.

Amener un contenu inté­res­sant local et ouvert à la vie de la ville, ses notre envie et ses pour cette raison que le slogan de la radio et « VOTRE radio locale sur le web ».

Alors oui, cela fait 1 mois que nous jouons les radios « Music box ».

Certain aime faire de leurs radios des pâles copies de radio réseaux qui tue l’idée même de l’acte qu’est faire de la radio, oui elle fond à leurs manières du « Pousse disque » notre choix à nous et ne pas faire cela. Nous non.

Monté, moti­ver une équipe réelle qui sera là pour faire de la radio, non pour se servir et/ou flat­ter ses égaux et notre but.

Faire de la radio ne veut pas dire se fondre, s’ef­fa­cer dans une program­ma­tion qui « Plaise », qui flatte les oreilles.

Notre choix concer­nant la grille musi­cale de Bernay-radio.fr et d’of­frir à entendre des tubes inter­na­tio­naux actuels, mais aussi d’of­frir à entendre et je crois que l’on peut avoir un rôle à jouer ici impor­tant ses de faire entendre des artistes peu promues sur les grandes radios fussent même du web.

Oui, nous privi­lé­gions les chan­sons d’au­teurs, celles des poètes, et nous n’avons pas envie de faire une radio jeune juste pour être dans le coup.

Nous n’ar­ri­ve­rons jamais à la hauteur d’autres radios, qui elles se soumettent aux goûts d’une sorte de jeunesses qui veut entendre autre chose, car déjà on a qu’un mois d’exis­tence.

Après notre radio se veut une radio locale popu­laire et pour tous les âges.

On fait de la radio pour les audi­teurs soit, mais avouons-le un peut aussi pour nous et être anima­teur et un travail à temps plein qui ne paye pas au contraire on donne de nos deniers person­nels, car quelques parts on à la « FOI » dans cette idée, dans ce genre de chose.

Oui, on croit dans ce média que repré­sente la radio (depuis toujours pour certains d’entre nous).

Alors, oui, lancer une radio ne se fait pas s’en mal.

Ni en deux temps trois mouve­ments.

Ici, tout reste a créé.

Aujourd’­hui pour notre équipe tout et à crée, il n’y a aucun fond propre, réel, pas d’ar­chive radio.

Nous aurions récu­péré le fond sonore des « ONDES FMR » oui, là nous aurions eu matières, mais bon c’est comme cela.

Oui, tout et à refaire, inter­views, émis­sions, créa­tions des jingles, de la couleur d’an­tenne, du choix du contenu musi­cal, etc., c’est pour cela que toute émis­sion et la bien­ve­nue si elle rentre dans la ligne édito­riale de notre radio voilà ce que je voulais dire.

Une chose capi­tale et l’ou­ver­ture aux asso­cia­tions leurs dires que nos micros leurs sont tendues et qu’ils peuvent par le biais de notre votre radio locale sur le web donner à entendre leurs buts, leurs fonds, la raison même de leurs exis­tences.

Et ses-là que je crois, que va avoir lieu la plus dure des actions, oui, crédi­bi­lisé la radio auprès des instances offi­cielles, mairie – CCBE – région – dépar­te­ment et asso­cia­tions.

Mais là ou le bas blesse ses que s’en audi­teurs une radio ne vie pas.

Donc, ses aussi aux amis « FB » et autres réseaux sociaux de parler de nous, qu’ils passent le mot comme quoi une radio web sur Bernay et née.

Oui, il faut que l’ont soit écou­ter car notre avenir dépend, pour notre héber­geur, du taux d’écoute que nous aurons.

Alors, après, je dis qu’ou­vrir notre radio aux débats poli­tiques et une chose faire parler les asso­cia­tions en et une autre et enfin les goûts et les couleurs musi­caux de chacun reste assez vague en fait…

radioAdvertising

Le citadin Écrit par :

Co-fondateur des "ONDES FMR" (1986 - 2008) puis Co-fondateur de Bernay-radio.fr (2009) j'ai consacré 30ans de ma vie à la communication (web -presse - radio - tv). J'aime ma ville et veut vous transmettre la vision que j'en et...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *