Animaux

3 conseils indispensables lorsque vous achetez un chiot de race

doggy4

3 conseils indispensables lorsque vous achetez un chiot de race

Acheter un chiot est loin d’être un acte anodin. Lorsque vous décidez d’avoir un chien, c’est pour la vie. De profonds liens se développent entre votre famille et votre animal. Vous en êtes responsable et cela signifie que vous lui offrez un toit, de la nourriture, de l’eau, des soins vétérinaires, de l’amour et de l’attention. Soyez donc sûr de votre décision.
Si vous décidez d’acheter un chiot de race, tenez compte de ces 3 conseils indispensables:

  1. Achetez votre chiot chez un éleveur

Il y a différents endroits où vous pouvez acheter un chiot. Si vous voulez un chien de race, je vous conseille vivement de l’acheter chez un éleveur reconnu.

Les avantages sont multiples. Un bon éleveur pourra:
– vous fournir tous les papiers officiels du chiot
– vous fournir un carnet de santé bien complété
– vous informer en détails sur le pédigrée du chiot, de ses grands-parents et arrière-grand-parents
– vous préciser tous les tests effectués sur la lignée: dysplasie hanche, dysplasie coude, tests PRA des yeux ( La maladie génétique prcd-PRA provoque la dégénérescence et la mort des cellules de la rétine de l’oeil), tests de dépistage des maladies génétiques, …
Ces tests donnent des informations importantes sur la lignée et diminuent le risque de problèmes. Attention: ils ne sont pas une garantie absolue d’un bon achat!

doggy1

Astuces animaux-conseils:

Demander à voir les résultats de ces tests et demandez éventuellement conseil à votre vétérinaire pour les interprêtre correctement, pour vous donner des explications et vous aider dans votre choix!

  • vous informer sur les caractéristiques comportementales de la lignée.
  • vous informer sur les problèmes pouvant affliger la race qui vous intéresse
  • se renseigner sur vous et de votre situation familiale, votre mode de vie et les conditions dans lesquelles le chiot sera accueilli. Le fait qu’un éleveur s’intéresse à ceci est un bon signe! En effet, toutes ces informations lui permettront de comprendre la situation et d’orienter votre choix sur tel ou tel chiot.
  • vous accompagner personnellement dans votre démarche par des conseils et un suivi dans le temps, et donc aussi après votre achat.
  • répondre à toutes vos questions et vous conseiller par rapport à votre achat

Heureusement, il y a beaucoup d’éleveurs sérieux et compétents, qui prennent leur métier à cœur et font tout leur possible pour vendre des chiens bien socialisés, en bonne santé et conformes aux standards de la race. En général, les bons éleveurs ne proposent qu’une seule race qu’ils connaissent parfaitement et élèvent avec passion. Méfiez vous des éleveurs qui vous proposent une grande variété de races!

En savoir plus sur   Tout savoir sur l'Hermine, le symbole de la Bretagne

Demandez toujours à voir les parents! La mère doit être présente si le chiot a moins de 9 semaines, et si ce n’est pas le cas, méfiez-vous. La mère doit être sociale et clame.
Il ne faut pas qu’elle soit trop maigre: une mère trop faible peut donner des chiots affaiblis. Il est possible que le père ne vive pas au même endroit: demandez dans ce cas à voir une photo, ou mieux encore une vidéo. Cela vous permettra ainsi d’observer la beauté, le caractère et l’état de santé du père de votre chiot.

D’autres lieux d’achats qui sont déconseillés:
il existe d’autres endroits où vous pouvez acheter un chiot de race :

doggy5

Les animaleries

Les animaleries présentent généralement en vitrine des boules de poil craquants et adorables. Hélas, le profit prime la plupart du temps sur l’intérêt du client et de l’animal…
Les besoins, la motivation et le mode de vie et la motivation de l’acheteur sont rarement pris en compte. Un vendeur habile parvient à vendre un dogue allemand pour un appartement…
De plus, de nombreux chiots vendus en animalerie proviennent des Pays de l’Est où ils sont élevés en « batteries ». Séparés trop jeunes de leur mère, mal sociabilisés, victimes de longs transports, ils présentent souvent de graves problèmes de santé et des troubles du comportement qui nécessitent des traitements longs et coûteux, sans garantie sur la réussite…

Astuces animaux-conseils :

N’achetez jamais un chiot dans une animalerie! Même s’il vous fait craquer et que vous pensez faire une bonne action en « sauvant » le chiot, ne le faites pas! Dès que le chiot sera vendu, il sera remplacé par un autre, ancore plus craquant… En participant à ce mode d’achat en coup de coeur ou par pitié, vous soutenez indirectement les élevages de mauvaise qualité et qui vont à l’encontre du bien-être animal.

Trop souvent, pendant mes consultations vétérinaires, je vois ce genre de chiots achetés par pitié. Souvent, il s’en suit beaucoup de problèmes de comportement et de santé, avec malheureusement souvent des conséquences désastreuses pour le chiot, sans parler du poids émotionnel et financièr pour le propriétaire…

En savoir plus sur   La castration du chat: l’intervention chirurgicale détaillée en images !

Les achats sur internet

Actuellement il est très aisé de trouver un chiot sur internet, via des sites de vente en ligne. Je vous le déconseille vivement. En effet, ici aussi, le profit du vendeur est souvent plus important que l’intérêt de l’acheteur. Souvent, les acheteurs sont mal informés et le vendeur ne peut pas vous donner toutes les informations nécessaires sur le chiot. (voir plus haut dans l’article)
Malheureusement, ce mode d’achat d’un chiot via internet a provoqué de grandes déceptions chez plusieurs de mes clients…

2. Faites le bon choix dans la nichée

Lorsque vous visitez les chiots chez un éleveur, votre première impression est primordial! Dès votre premier coup d’oeil vous devez remarquer que les chiots sont joyeux, en bonne santé et ne manifestent ni crainte ni agressivité.Remarque importante: lorsqu’un chiot mordille, cela ne signifie pas qu’il est agressif. Le mordillement est un comportement normal lorsque le chiot découvre son environnement.

  • Si un chiot arrive en courant, vous fait la fête et veut jouer, c’est signe qu’il a reçu une bonne base pour la socialisation.
  • S’il tourne autour de vous d’un air intéressé mais garde cependant une distance de sécurité, la socialisation n’est pas (encore) optimale. Repassez une semaine plus tard pour voir l’évolution.
  • Si un chiot court se cacher dans un coin, effrayé par la présence humaine, c’est qu’il y a un problème de socialisation qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il est très probable que ce comportement va s’accentuer au fil du temps, ce qui rendra l’éducation difficile. Mon conseil est donc: évitez ce chiot.

Le meilleur moyen pour se faire une idée sur le comportement d’un chiot est de l’observer dans sa manière de jouer avec les autres chiots du nid. De cette façon, en regardant les activités en tant que spectateur, vous pourrez vous faire une idée précise sur les chiots: lequel est dominant, lequel manifeste un caractère plus soumis. Le comportement observé n’est pas une garantie pour l’avenir car il peut encore évoluer, mais c’est une bonne indication. Répétez plusieurs fois cet exercice au fil des semaines pour voir la tendance générale.

Astuces animaux-conseils:

Ne vous laissez surtout pas tenter par l’achat un chiot qui vous fait pitié, qui s’écarte du groupe et qui ne manifeste pas un comportement social normal. Si toutefois vous vous laissez tenter, sachez d’avance que son éducation sera un trajet difficile et que vos efforts ne seront pas toujours récompensés…

Le chiot que vous choisissez doit vous paraître en bonne santé. Les facteurs à vérifier sont:

  • Les yeux doivent être vifs et propres
  • L’intérieur des oreilles doit être propre et inodore
  • Les zone autour de l’anus doit être propre
  • Le ventre doit être souple et non gonflé
  • Le poil doit être brillant
En savoir plus sur   Au secours, mon lapin a un ongle arraché ! Que faire ?

3. Faites un contrôle vétérinaire dès l’acquisition de votre chiot

Lorsque vous achetez un chiot, la plupart du temps vous pouvez aller le chercher à l’âge de 8 semaines. La prochaine vaccination a lieu à 9 semaines, et pour la plupart des propriétaires, cela signifie la première visite chez le vétérinaire.

Astuces animaux-conseils :

N’attendez pas la première vaccination pour consulter votre vétérinaire, mais faites le dès l’acquisition de votre chiot. Cette première visite (qui est souvent gratuite ) a plusieurs avantages importants.

En effet, le vétérinaire pourra :

  • effectuer un examen clinique complet de votre chiot
  • contrôler la puce électronique
  • vérifier si le carnet de santé est bien complété
  • vérifier si la première vaccination est en ordre
  • vérifier si les vermifugations sont en ordre
  • vous conseiller sur la santé de votre chiot
  • vous conseiller sur le comportement de votre chiot
  • répondre à toutes vos questions
  • fixer la date pour la prochaine vaccination

Si malheureusement le vétérinaire constate un problème qui remet en cause votre achat, il vaut mieux le savoir dès le début, avant d’être trop attaché à votre chiot. En effet, si vous apprenez la mauvaise nouvelle après une semaine, les conséquences émotionnelles pour vous et les membres de votre famille seront bien plus importantes.

J’espère que cet article vous sera utile et n’hésitez-pas à me faire part de votre expérience concernant l’achat d’un chiot de race.

Arnaud

Je suis bernay, l'éditeur de ce blog. Je vous partage des articles de fonds et de réflexion au sujet des animaux, des loisirs, du sport et des idées de cadeaux. ce blog est dédié à tous et à toutes qui souhaitent mieux vivre leur vie de famille et profiter pleinement de la vie. Je parle aussi de la vie courante, de bien être et de mes coups de cœur.
Bonne lecture!

Vous pourriez aussi aimer...