Non à la ferme­ture de la mater­nité de Bernay…

Entend que média alter­na­tif Bernay-radio.fr VOTRE radio locale sur le web et son équipe ne pouvons que soute­nir cette page.

Oui, nous ne pouvons que soute­nir cette action, qui veut réveiller les esprits sur le sort sombre que vie la mater­nité de Bernay.

Pour cela nous tendrons nos micros à celles et ceux qui veulent s’ex­pri­mer sur se sujet, qu’ils soient élues et/ou profes­sion­nelles de la santé…

Le citadin Écrit par :

Co-fondateur des "ONDES FMR" (1986 - 2008) puis Co-fondateur de Bernay-radio.fr (2009) j'ai consacré 30ans de ma vie à la communication (web -presse - radio - tv). J'aime ma ville et veut vous transmettre la vision que j'en et...

2 Comments

  1. Collombet Véronique
    29 mars 2018
    Reply

    Bonjour, je suis une ancienne bernayenne et je viens d’ap­prendre la nouvelle. Il est incon­ce­vable d’ac­cep­ter cette ferme­ture. Où iront les femmes enceintes qui sont prêtes à accou­cher !!! Elles feront 1h de voiture pour se rendre à la mater­nité la plus proche !!! Il y aura beau­coup de cas où ce sera trop loin et elles accou­che­ront soit chez elles soit durant le trajet !! Dans tous les cas plus dange­reux pour leur santé et celle du bébé….
    Il ne fait pas bon d’être enceinte en Norman­die, vive le progrès…… 🙁
    C’est une déci­sion lourde de consé­quence pour la santé des partu­rientes.
    Refu­sons cette ferme­ture !

    • Le citadin
      4 avril 2018
      Reply

      Bonsoir Véro­nique.
      Merci de se message touchant et que nous sommes tout les Bernayens à parta­ger.
      Et pour moi ce n’est que le dessus de l’ice­berg vous savez.
      Et se n’est pas « QUE » non plus de la faute au prédisent du pays la faute à Mr « Macron ».
      Car déjà, sous Mr « Sarkozy » notre hôpi­tal était menacé.
      Affaire à suivre comme tant d’autres à Bernay.
      Bien à vous et merci de lire et écou­ter Bernay-radio.fr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *